Créer une entreprise quand on est au chômage

Il n’est pas obligatoire d’avoir une situation professionnelle stable pour créer une entreprise. Contrairement aux idées reçues, les demandeurs d’emploi ont eux aussi la possibilité de créer leur propre société. De nos jours, le nombre de chômeurs qui se tournent vers la création d’entreprises ne cesse d’augmenter. Cette alternative permet à la fois de créer de nouveaux emplois et de faire baisser le taux de chômage. En tant que demandeur d’emploi, vous pouvez vous servir des différentes allocations et aides financières pour lancer une activité afin de sortir de ce statut. Nous vous proposons cet article pour vous expliquer davantage comment cela est possible.

Le chômage, l’opportunité à saisir pour créer son entreprise

On désigne par chômage une période creuse pendant laquelle un professionnel est sans emploi. Au cours de cette période, on songe rarement à la possibilité de démarrer sa micro-entreprise. Or, le chômage peut se révéler être le parfait moment pour créer son propre business, pour la simple et bonne raison que vous bénéficiez de nombreux avantages et conditions propices.

Vous disposez de temps libre

Le premier motif, et sans doute le plus important, pour lequel vous devez vous lancer dans un projet de création d’entreprise est la disponibilité. Un chômeur ne manque jamais de temps. Pour gagner un maximum d’argent, le seul élément dont on ne peut pas se passer, c’est bien entendu le temps. De plus, réaliser les démarches de la création d’une société nécessite beaucoup de temps. La disponibilité est une condition prépondérante de la réussite de n’importe quel projet. C’est pour cela que vous avez intérêt à user du temps dont vous disposez en étant au chômage pour vous lancer.

Vous bénéficiez d’allocations

Vous désirez vous lancer dans un projet de création d’entreprise mais vous craignez de ne plus recevoir vos allocations de chômage ? Ce que vous devez savoir, c’est que le fait de vous lancer dans une telle initiative ne vous prive nullement de vos droits de demandeur d’emploi. Les dispositions juridiques considèrent la création d’entreprise comme entrant dans le cadre d’une recherche active d’emploi. Ainsi, vous continuerez à percevoir toutes vos allocations de demandeur d’emploi, jusqu’à ce que votre nouvelle entreprise se stabilise et vous assure des revenus récurrents.

La couverture sociale

Comme expliqué plus tôt, le chômeur qui engage des activités de création d’emploi maintient son statut de chômeur. Ce statut a l’avantage de vous permettre de bénéficier d’une couverture sociale. Il peut même arriver que vous bénéficiiez d’une couverture gratuite selon la nature de votre activité en cours de création.

Plusieurs moyens de financer son projet

Les demandeurs d’emploi ont le droit de rechercher des aides financières en tous genres. Il peut s’agir d’un capital ou d’un simple maintien de vos allocations habituelles. Vous pourrez vous servir de cet argent pour commencer la mise en place de votre projet, et vous n’aurez pas besoin d’emprunter de l’argent auprès d’une banque ou d’une société spécialisée.

L’importance du suivi

Pour réussir votre initiative, vous devez passer par plusieurs étapes. De la conception au développement et à la concrétisation, le chemin est bien long. Nous vous recommandons de vous faire accompagner par un conseiller professionnel. C’est la meilleure manière pour vous de bénéficier d’aides utiles et de conseils avisés.