La pédagogie alternative au cycle 1, 2 et 3

L’éducation alternative rassemble toutes les méthodes d’apprentissage qui ne s’inscrivent pas dans la doctrine traditionnelle de l’éducation. On retrouve ce type d’éducation majoritairement au niveau du primaire et du secondaire. Nous allons nous intéresser particulièrement à l’éducation alternative aux cycles 1, 2 et 3.

Principes fondateurs de l’école alternative

Il existe plusieurs types d’écoles alternatives et chacune d’entre elles possède ses propres principes. Il existe cependant un certain nombre de points communs entre toutes les écoles existantes. Ainsi, l’une des bases de la pédagogie alternative est la création d’un environnement d’apprentissage original. Il est conseillé de créer un espace qui développe l’indépendance, les compétences et la pensée créative de l’enfant. Ce principe est d’autant plus applicable lorsqu’il s’agit d’un élève du 1er, 2e ou 3e cycle. Si vous souhaitez appliquer la pédagogie alternative, vous pouvez vous rendre sur La Salle des Maîtres où vous trouverez de nombreuses ressources.

Un autre point commun aux diverses écoles alternatives est l’importance accordée aux notes. En effet, avoir de bonnes notes n’est plus un principe sacro-saint. Le plus important est que l’enfant puisse apprendre de ses erreurs sans le frustrer avec des notes. C’est d’ailleurs pour cela que dans la plupart des écoles alternatives, la réussite de l’enfant est basée sur l’ensemble de son parcours et non sur une année scolaire.

Le dernier point concerne l’implication des divers acteurs de l’éducation (parents, enseignants et élèves). Le but de l’éducation alternative est de créer un environnement démocratique où chaque acteur pourra apporter sa pierre à l’édifice.

Les différentes méthodes d’école alternative

Voici les principales écoles alternatives qu’on peut retrouver en France.

La méthode Montessori

Cette méthode est axée autour de l’autonomie de l’élève. L’apprentissage s’y déroule au rythme de l’enfant et ce dernier a la liberté de choisir ses activités.

activités école Montessori

La méthode Freinet

Cette méthode est similaire à la méthode Montessori. On encourage l’enfant à faire preuve d’autonomie dans l’apprentissage. La grande différence réside dans le fait que la méthode Freinet amène les enfants à résoudre les problèmes en groupe.

La méthode Steiner-Waldorf

Cette méthode a été développée au début des années 1900 par un allemand du même nom. Le principe ici est d’encourager l’enfant à apprendre une langue étrangère dès son plus jeune âge.

Pourquoi débuter l’école alternative dès les premières années d’école de l’enfant ?

Les écoles alternatives ont la possibilité de créer une expérience éducative personnalisée pour l’élève. Cela n’est souvent pas possible dans un autre type de cadre scolaire, en particulier dans une école publique qui répond à des normes nationales. Ce type d’école peut offrir des classes plus petites, ce qui profite à l’élève de multiples façons.

On peut apprendre dans n’importe quel environnement, pas nécessairement dans une salle de classe. L’enfant peut par exemple apprendre à la maison au lieu d’aller à la maternelle.

Avec le système d’éducation alternative, l’apprentissage est une collaboration active entre les élèves, les parents et le maître. Par ailleurs, l’école alternative permet de travailler à son propre rythme et non à rythme imposé par la « classe » et l’enseignant.