Parcoursup se rénove et espère faire oublier les déboires de l’an dernier

La mise en place de Parcoursup avait été l’un des nombreux feuilletons de l’année dernière qui n’avait vraiment pas participé à mettre en valeur l’action du gouvernement actuel. Le fonctionnement du site, mal pensé à bien des égards, avait laissé de nombreux lycéens sans formation ou avec une formation mal adaptée à la rentrée 2018. Cette année, Parcoursup a changé et les futurs bacheliers espèrent échapper aux déboires de l’an dernier.

Une nouvelle organisation des phases

Le 20 décembre 2018, la première phase du calendrier Parcoursup a démarré. Le site est accessible à tous les élèves de terminale qui peuvent se renseigner sur les différentes filières et les différentes formations accessibles pour commencer à faire un choix dans leur tête. Pour le moment, on ne leur demande rien, sinon de réfléchir calmement à la suite de leurs études.

 

À partir du 22 janvier et jusqu’au 14 mars 2019, la seconde phase sera mise en place. Les élèves pourront formuler leurs vœux. Fini le supplice du classement des vœux, les élèves pourront en exprimer 10 sans qu’aucun ordre de priorité ne vaille. La procédure a donc été assouplie pour leur permettre de faire leur choix plus tranquillement.

De très nombreuses formations disponibles

Cette année, les élèves auront le choix entre près de 14 000 formations différentes, du privé et du public. Par exemple, ils auront tout le temps de se renseigner sur l’école d’ingénieur qui les intéresse, sa formation, son parcours et même le campus. Effectivement, le lieu d’implantation de la formation peut également être décisif dans le choix de la formation et les élèves devraient avoir le droit de choisir où ils veulent étudier.

 

De même, l’année dernière, beaucoup d’élèves s’étaient plaint des dysfonctionnements du site et d’avoir été trop pressés par le temps. Parcoursup a donc adouci sa procédure pour diminuer la pression que la plateforme avait faite subir aux élèves. De plus, de nouvelles formations viennent compléter celles qui étaient déjà proposées, comme des formations en soins infirmiers ou en travail social.

Les dernières phases et le choix définitif

Après avoir formulé leurs vœux, les élèves auront jusqu’au 3 avril, soit un peu plus de deux semaines, pour remplir leur dossier et l’envoyer aux formations qu’ils espèrent obtenir. Enfin, la dernière phase interviendra du 15 mai au 19 juillet et elle consistera, pour les élèves, à simplement attendre les réponses des établissements. La procédure a été raccourcie d’une semaine pour que toutes les réponses parviennent avant les départs en vacances.

 

Si la nouvelle procédure de Parcoursup semble répondre positivement aux demandes et aux exigences qui avaient été formulées par les élèves, leurs parents et le corps enseignant au cours de l’année dernière, il reste encore quelques questions sans réponse. L’algorithme de l’application qui avait été jugé discriminant en refusant l’entrée à certaines formations selon son quartier d’origine n’a, par exemple, vraisemblablement pas été modifié. Une affaire à suivre donc.