Pourquoi devenir gardien de la paix ?

Devenir policier, voilà un rêve que partagent de nombreux jeunes de nos jours même si ce choix implique parfois de mettre sa vie en danger pour maintenir l’ordre et la paix dans la société. Parmi les nombreuses spécialités de la Police qui attirent les jeunes figure celle du gardien de la paix. C’est aujourd’hui la catégorie qui recrute le plus au sein de la Police, car sur les 8 000 agents de la Police à recruter d’ici 2022 en France, 3 300 sont des gardiens de la paix, 2 200 des adjoints de sécurité et 1 500 des personnels administratifs, techniques et scientifiques. Mais pourquoi un tel engouement ? Dans cet article, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le métier de gardien de la paix et pourquoi se diriger vers cette carrière passionnante.

Quelles sont les missions du gardien de la paix ?

Il existe de nombreuses spécialités dans la police nationale. L’une d’elles est celle de gardien de la paix.

Chargé littéralement de « préserver la paix », le gardien de la paix est en réalité le premier grade du corps d’encadrement et d’application de la Police nationale. Voilà pourquoi, c’est le nom de base donné à tout policier. Homme de terrain, le gardien de la paix intervient en uniforme ou en tenue civile pour assurer et maintenir l’ordre et la sécurité dans un secteur donné. Toutefois, ses missions peuvent varier en fonction de sa spécialité ou du service auquel il est affecté.

Ainsi, le gardien de la paix affecté à la Direction Centrale de la Sécurité Publique (DCSP) est chargé de la lutte contre la petite et la moyenne délinquance, les violences urbaines et l’insécurité routière.

Le gardien de la paix peut aussi travailler dans un service de protection ou SDLP. Dans ce cas, il est chargé de la protection rapprochée des personnalités françaises ou étrangères qui viennent en visite dans le pays.

Le gardien de la paix affecté à la Direction Centrale de la Police Aux Frontières (DCPAF) a pour mission de contrôler les flux migratoires et le travail clandestin.

À la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ), le gardien de la paix est chargé de la lutte contre la délinquance, la drogue et le crime organisé.

Enfin, le gardien de la paix assure le maintien de l’ordre public. Là encore, il peut travailler au sein de nombreux services. S’il est affecté à la Direction Centrale des Compagnies Républicaines de Sécurité (DCCRS), il contribue à la sécurisation des gens dans les zones sensibles. À la Compagnie Républicaine de Sécurité (CRS), il intervient en renfort lors de manifestations importantes. À la Direction des Ressources et des Compétences de la Police Nationale (DRCPN), le gardien de la paix a des fonctions de formation, contrôle, administration et gestion.

Quelles sont les qualités et compétences requises pour devenir gardien de la paix ?

Bien sûr, la première qualité requise pour exercer le métier de gardien de la paix est l’envie de servir et de maintenir l’ordre public ainsi que de garantir le respect de la loi. On ne peut pas faire respecter de telles valeurs si on n’en est pas soi-même convaincu. Des qualités comme la notion de devoir, la probité et la droiture sont essentielles pour y parvenir.

Une autre qualité requise pour devenir gardien de la paix est le travail en équipe. Pour effectuer correctement et efficacement les missions dont il a la charge, il doit miser sur des valeurs telles que la cohésion, l’entraide et la solidarité.

En tant qu’homme de terrain, pouvant être confronté tous les jours à des actes de violence et à des situations périlleuses, le gardien de la paix doit aussi faire preuve de courage et de sang-froid. Il doit avoir une très bonne résistance physique et psychologique pour résoudre efficacement toutes ces situations problématiques.

En lien direct avec la population locale, il doit faire preuve de diplomatie et d’autorité. Il doit avoir cette capacité à se faire respecter pour pouvoir faire respecter la loi à son tour et mettre en avant les valeurs sociales qu’il défend.

Enfin, le métier de gardien de la paix exige un certain nombre de savoirs et savoir-faire, comme la surveillance des lieux, la sécurisation d’une zone, le contrôle d’un individu ou d’un produit, l’interpellation des contrevenants, la réalisation d’investigations, etc. Il doit aussi avoir des compétences en matière de Code de procédure pénale, de techniques de secourisme et de sauvetage, de maniement d’une arme, d’outils bureautiques, de méthodes d’investigation, de lecture de schéma, etc.

Comment devenir gardien de la paix ?

Le recrutement des gardiens de la paix se fait par la voie d’un concours. Les candidats sélectionnés devront ensuite suivre une formation d’un an à l’issue de laquelle il peut être affecté à l’un des services ou directions mentionnés plus haut.

Le concours pour devenir gardien de la paix est accessible à toute personne de nationalité française, âgée d’au moins 17 ans et d’au plus 35 ans et titulaire d’un baccalauréat ou d’un diplôme équivalent ou ayant 3 ans d’expérience dans la même catégorie socioprofessionnelle.

Le concours s’organise en trois étapes : l’admissibilité, la préadmission et l’admission.

Pourquoi devenir gardien de la paix ?

Nombreuses sont les raisons qui poussent les jeunes d’aujourd’hui à se faire carrière dans la Police, notamment en tant que gardien de la paix. La première est la volonté de participer au maintien de la paix et au bon fonctionnement de la société. Dans ce métier, vous avez la possibilité de rester au service de la collectivité et d’apporter votre aide à autrui. C’est aussi un métier toujours surprenant qui offre une grande diversité de tâches à réaliser. Le gardien de la paix est toujours en action. Une journée ne ressemble jamais à l’autre avec ce métier !

Au-delà de cet aspect social du métier de gardien de la paix, il y a aussi la stabilité de l’emploi. Avec la crise qui sévit partout dans le monde, les jeunes actifs sont unanimes. Ils veulent un emploi stable qu’ils peuvent garder longtemps. En tant que fonction publique rattachée au Ministère de l’Intérieur, le métier de gardien de la paix leur offre cette assurance.

Enfin, une autre raison de choisir le métier de policier gardien de la paix se rapporte aux avantages sociaux et aux possibilités d’évolution qu’il offre. Cet emploi permet de bénéficier d’une assurance-maladie plus abordable. Et il y a bien sûr les nombreuses possibilités d’évolution de carrière que le métier offre. Le corps de gardien de la paix se subdivise en quatre grades : gardien de la paix, brigadier de Police, brigadier-chef de Police et brigadier-major de Police. Ainsi, il est possible de gravir les échelons et de bénéficier d’une augmentation de salaire.