Sexualité : comprendre les enjeux dès l’école

L’éducation à la sexualité est un passage obligé de la construction de la personne et de l’éducation des futurs citoyens. Elle doit se faire dès le plus jeune âge, notamment en milieu scolaire. Cette démarche éducative vise le respect de soi et des autres. Voici en quoi elle consiste et comment elle devrait être abordée à l’école.

​Éducation sexuelle à l’école : en quoi ça consiste ?

Dans le cadre de sa mission éducative, l’école a une responsabilité vis-à-vis de la santé de ses élèves. Elle se doit aussi de les former à leur future vie d’adultes responsables. Si les parents se doivent d’aborder le sujet avec leurs enfants, son action arrive en complément et participe à l’apprentissage du vivre ensemble. L’école doit donc aborder la sexualité de manière éducative et ludique sur des sujets variés :

  • La construction des relations entre garçons et filles et la promotion d’une culture égalitaire. Il est ici possible de parler des moyens de contraception et de protection, mais aussi de l’utilisation de certains accessoires comme les BDSM.
  • Les questions de santé publique. Il faut alors aborder les grossesses précoces non désirées, le VIH et autres maladies sexuellement transmissibles.

L’éducation sexuelle dans le milieu scolaire couvre trois champs de compétences et de connaissances. Le champ biologique, le psycho-émotionnel et le juridique et social. Aborder ces aspects permet une approche à la fois globale et bienveillante.

​Éducation à la sexualité : quels sont les objectifs ?

Les objectifs de l’éducation à la sexualité au cours de la scolarité sont, entre autres, le respect de l’autre, l’acceptation des différences, mais aussi le respect de la loi. Si les professeurs ne sont pas toujours en capacité de réaliser les cours eux-mêmes, il est possible d’avoir recours à des intervenants. Ces derniers veilleront à ce que les limites entre l’espace public et privé soient posées afin de protéger au mieux le droit à l’intimité de chacun.

L’éducation à la sexualité doit pouvoir :

  • Apporter aux élèves des informations qui sont objectives.
  • Les informer et les sensibiliser sur les risques des relations sexuelles.
  • Leur apprendre vers qui se tourner en cas de doutes ou de problèmes.
  • Les sensibiliser au respect mutuel.
  • Développer leur esprit critique.

Aborder la sexualité au cours de la scolarité participe aussi au développement des compétences psychosociales définies par l’Organisation Mondiale de la Santé en 1993. Cela recouvre notamment la capacité d’un individu à maintenir un bien-être mental en ayant un comportement approprié dans ses relations avec les autres.